Que faire quand les études ont devenues un idole?

Question:

Est-ce que l’apprentissage peut devenir un idole, si le temps accordé à l’étude est plus grand que le temps passé avec Dieu? Je pose cette question parce que cette année j’ai le BAC et j’apprends assiduement de quelques mois: un démi-jour en week-end, pendant la semaine je suis 6 heures à l’école et jusqu’au 8 heures j’apprends toujours. A cause de ce stress je constate (j’ai tant à apprendre!) que j’ai perdu la joie de lire la Parole de Dieu et de prier. Le programme est en vain. J’ai essayé à étudier les Ecritures quand je finissais les leçons, mais je ne pouvais pas me concentrer. Je n’ai personne avec qui discuter de cette chose, conseillez-moi, s’il vous plait! Que Dieu vous bénisse!

Oui, l’école et les études peuvent devenir un idole et, malheureusement il est déjà l’idole pour quelques-uns. Il se manifeste exactement comment vous avez dit – la personne met tous les efforts pour apprendre, pour accumuler plusieurs études, mais il ne donne plus d’importance à la relation avec Dieu, à son progrès spirituel, à des choses du ciel et au témoignage d’Evangile. Elles deviennent un idole quand on prend du temps destiné aux Ecritures, à la prière, et on le donne aux études. Quand vous laissez l’école à devenir un idole, vous commencerez à absentir de services divins et de prière de l’église et vous vous excusez que vous avez des tests le jour suivant, des examens, etc. Le prophète Daniel avait une discipline spirituelle et a prié chaque jour aux temps qu’il l’a décidé. Même quand il était en danger, quand ses ennemis ont voulu l’attraper juste à cette discipline, pour lui faire du mal, il n’a pas cédé et il est resté un fidèle adorateur devant Dieu. Il a vraiment évité les idoles sa vie entière.

Je voudrais vous dire que pas seulement les études peuvent devenir un idole, mais aussi le ministère. Quelques personnes se laissent attrapées dans le ministère et leur ne le restent pas du temps pour étudier les Saintes Ecritures eux-mêmes, pour la prière et le jeûne, pour relationner avec les saints. Ils finissent par être épuisés et deviennent inefficaces. Récemment j’ai conseillé un pasteur qui est arrivé à avoir des problèmes de relations, de la famille et ne se voit plus efficace dans le travail de Dieu, juste parce qu’il a laissé que le ministère prend le lieu qui doit être tenu justement par Dieu.

À sa mort, Moïse a laissé à Josué à mener une nation d’environ 2.5 millions de personnes qui voyageaient dans le désert. Devant lui était une charge très élevé – conquérir les peuples de Canaan et donner aux gens du répos. Cependant, Dieu a dit Josué comme suit :

Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite; ne t’en détourne ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce que tu entreprendras. Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. (Josué 1:7-8)

Le succès de Josué était dans la dépendance directe et proportionnelle sur la façon dont il respectera les priorités fixées de Dieu, à savoir l’étude et l’accomplissement de la Bible soit sur le premier plan.

Je suis heureux de voir que vous êtes conscients de ce danger et que vous avez appelé pour un conseil. Voici ce que je vous conseille à faire :

1. Commencer votre jour avec l’étude des Saintes Ecritures. Cette chose soit toujours prioritaire et non juste à la hâte, mais mettez de côté au moins une heure d’étudier. Il est préférable de vous réveiller le matin quand tout est calme, quand personne ne vous appèle, quand personne ne vous sollicite. Je vous conseille à trouver des courses d’étude biblique inductive qui vous aidera à étudier systématiquement et de façon approfondie la parole de Dieu. Donc, ne vous permettez pas d’étudier à la fin de journée quand vous êtes fatigués, mais commencez votre jour avec l’étude des Ecritures et délectez-vous en étudiant. Cherchez à bien comprendre ce qu’il est écrit et appliquez pendant la journée.

2. Après que vous avez étudié les Ecritures, prenez un temps pour planifier le travail du jour. La planification est très importante si vous voulez être efficaces et n’oublier pas que les plans du travailleur mènent à l’abondance, mais celui qui travaille avec la hâte (c’est-à-dire sans planifier) n’aura pas que le manque. Planifiez non seulement ce que vous avez à apprendre pendant la journée, mais aussi d’autres activités, des discussions que vous aurez avec les gens et comment leur partager l’Evangile. Ainsi vous vous préparez et vous serez efficaces.

3. Priez pour toutes les choses que vous avez à faire pendant la journée, pour toutes les réunions, pour toutes les décisions, pour tous les sujets que vous devez apprendre. N’oubliez pas que le Seigneur donne la sagesse et de Lui vient des compétences et l’esprit agile. Il a dit de chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes les autres choses nous seront données par-dessus. Donc, la sagesse et la perspicacité et la mémoire il les réserve à ceux qui cherchent d’abord son royaume. Martin Luther a travaillé beaucoup et ses contemporains disent qu’il serait une fois dit : « Je dois faire tant de choses aujourd’hui que les premières trois heures je les passerai dans la prière ».

4. N’absentez pas de réunions de l’église et de celles des jeunes. Ceci est la partie importante d’adoration vers notre Dieu. Si vous honorerez Seigneur il aussi vous honorera et, comme il a promis plusieurs fois dans les Écritures, Il vous fera la tête et non la queue. Dans le Psaumes 127 est écrit :

 Si l’Éternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain; Si l’Éternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain. En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. (Psaumes 127:1-2)

Cette vérité s’applique à la même mesure aux études et à une autre sorte d’activité humaine, pas seulement sur la construction d’une maison. Si nous faisons les choses avec Dieu, nous respectons les priorités mettées de Lui et nous serons bénis. Que Dieu vous aide. J’invite les élèves et les étudiants chrétiens qui suivent ces conseils de partager leurs expériences avec Dieu.

Traduit par Ludmila Oprea