La signification de la Petecôte

 Pourriez-vous répondre à cette question, SVP? : Qu’est-ce que ça veut dire la Pentecôte et à quoi consiste cette fête? Je cherche une explication et je n’arrive pas à comprendre définitivement… Merci beaucoup!

maxresdefault
La fête de la Pentecôte est connue comme une célébration chrétienne qui survient le cinquantième jour après Pâques. Ce jour,  toute la communauté chrétienne mondiale célèbre la venue du Saint-Esprit et la naissance de l’Église.  Nous trouvons dans le livre des Actes des apôtres, au chapitre deux une description de cet événement. Afin de mieux comprendre qu’est-ce que c’est passé durant cette journée, j’aimerais qu’on voie qu’est-ce que le Seigneur Jésus a dit par rapport à cet événement avant qu’il s’élève au ciel.

L’annonce de la venue du Saint-Esprit

40 jours après Sa résurrection, le Seigneur Jésus était avec Ses disciples et leur a parlé du baptême avec le Saint-Esprit :

« Un jour qu’il prenait un repas avec eux, il leur donna cet ordre : « Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis, le don que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé avec de l’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés avec le Saint-Esprit. » » (Actes des Apôtres 1:4-5)

Ensuite, Il leur a expliqué comment va se manifester la présence du Saint-Esprit dans leurs vies :

« Mais vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde. » Après ces mots, Jésus s’éleva vers le ciel pendant que tous le regardaient ; puis un nuage le cacha à leurs yeux. » (Actes des Apôtres 1:8-9)

La venue du Saint-Esprit durant le jour de la Pentecôte

L’événement de la venue du Saint-Esprit est décrit dans le deuxième chapitre des Actes des apôtres. Ceci a eu lieu « dans peu des jours» après que Jésus monte au ciel, et notamment, après dix jours.

«Quand le jour de la Pentecôte arriva, les croyants étaient réunis tous ensemble au même endroit. Tout à coup, un bruit vint du ciel, comme si un vent violent se mettait à souffler, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Ils virent alors apparaître des langues pareilles à des flammes de feu ; elles se séparèrent et elles se posèrent une à une sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit leur donnait d’exprimer.»   (Actes des Apôtres 2:1-4)

On remarque ici que la venue du Saint-Esprit a coïncidé avec le jour de la Pentecôte, une fête juive établie par Dieu après la libération du peuple d’Israël de l’esclavage égyptien. J’aimerais mentionner que d’après la Loi livré par Dieu à Moïse, tous les hommes d’Israël devaient célébrer cette fête à Jérusalem. Dans Actes 2:5 il est écrit qu’à Jérusalem vivaient des Juifs pieux (qui obéissaient Dieu) venus de tous les pays du monde (où les avaient dispersé Dieu à cause de la désobéissance de leurs parents).  Leur étonnement était que chacun d’entre eux, peu importe du pays où il était né, entendait les apôtres parler dans leurs diverses langues «des grandes œuvres de Dieu ! »

Comment explique l’apôtre Pierre ce qui s’est passé lors de la Pentecôte.

(Actes des Apôtres 2:14-36)

1. Ceux qui parlent en langues ont reçu «ce que le Père a promis, le don que le Seigneur Jésus leur a annoncé » et nous le trouvons écrit dans Actes 1:4-5 ainsi que dans l’Évangile de Jean 14:16-17, 15:26; 16:7-14 et dans beaucoup d’autres textes).

« Mais maintenant se réalise ce que le prophète Joël a annoncé : “Voici ce qui arrivera dans les derniers jours, dit Dieu : Je répandrai de mon Esprit sur tout être humain ; vos fils et vos filles deviendront prophètes, je parlerai par des visions à vos jeunes gens et par des rêves à vos vieillards. Oui, je répandrai de mon Esprit sur mes serviteurs et mes servantes en ces jours-là, et ils seront prophètes. Je susciterai des phénomènes extraordinaires en haut dans le ciel et des signes miraculeux en bas sur la terre : Il y aura du sang, du feu et des nuages de fumée, le soleil deviendra obscur et la lune rouge comme du sang, avant que vienne le jour du Seigneur, ce jour grand et glorieux. Alors, quiconque fera appel au Seigneur sera sauvé.” » (Actes des apôtres 2:16-21; Joël 2:28-32)

2. Ensuite, l’apôtre Pierre démontre à partir des Écritures que Jésus de Nazareth est le Christ attendu dans le monde et que la venue du Saint-Esprit promis a été possible seulement après que Jésus monte au ciel :

«Dieu a relevé de la mort ce Jésus dont je parle et nous en sommes tous témoins. Il a été élevé à la droite de Dieu et il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis ; il l’a répandu sur nous, et c’est ce que vous voyez et entendez maintenant.» (Actes des apôtres 2:32-33)

Nous voyons ceci et à partir des paroles du Seigneur Jésus prononcés beaucoup de temps avant Sa crucifixion :

« Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive jailliront de son cœur”, comme dit l’Écriture. » Jésus parlait de l’Esprit de Dieu que ceux qui croyaient en lui allaient recevoir. A ce moment-là, l’Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été élevé à la gloire. » (Jean 7: 38-39)

Dans la soirée où il a été vendu, le Seigneur Jésus après avoir dit à ses disciples que l’un d’entre eux le vendra, leur montre pourquoi il est important pour lui d’aller au Père:

« Mais la tristesse a rempli votre cœur parce que je vous ai parlé ainsi. Cependant, je vous dis la vérité : il est préférable pour vous que je parte ; en effet, si je ne pars pas, celui qui doit vous venir en aide ne viendra pas à vous. Mais si je pars, je vous l’enverrai. » (Jean 16: 6-7)

La naissance de l’Église

Dans les versets Actes 2:37-47 on voit l’effet qu’ils ont eues les paroles de l’apôtre Pierre sur les gens. Les auditeurs furent profondément bouleversés par ces paroles et ils ont demandé comment pouvaient-ils être sauvés. Nous avons vu dans les textes précédents que le Saint-Esprit est donné à ceux qui croient en Seigneur Jésus, mais vous pouvez vous imaginer que la plupart de ceux présents à la célébration étaient ceux qui, il y a 50 jours, lors de la célébration de Pâques, criaient fort «Crucifiez-le». Qu’est-ce qu’ils pouvaient faire maintenant? Voici la solution que donne l’apôtre Pierre:

« Pierre leur répondit : « Changez de comportement et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ, pour que vos péchés vous soient pardonnés. Vous recevrez alors le don de Dieu, le Saint-Esprit. Car la promesse de Dieu a été faite pour vous et vos enfants, ainsi que pour tous ceux qui vivent au loin, tous ceux que le Seigneur notre Dieu appellera. » Pierre leur adressait encore beaucoup d’autres paroles pour les convaincre et les encourager, et il disait : « Acceptez le salut pour n’avoir pas le sort de ces gens perdus ! » Un grand nombre d’entre eux acceptèrent les paroles de Pierre et furent baptisés. Ce jour-là, environ trois mille personnes s’ajoutèrent au groupe des croyants. » (Actes des apôtres 2: 38-41)

La célébration de la Pentecôte chez les juifs

Comme nous avons déjà mentionné, la venue du Saint-Esprit a coïncidé  avec la célébration de la Pentecôte. La célébration de la Pentecôte résumait le cycle des célébrations de printemps. (Les juifs avaient une série de fêtes au printemps et une série de fêtes à l’automne respectivement.) Toutes les célébrations du peuple juif portaient une ombre de la mission que le Seigneur Jésus aurait à faire. La capturation et la crucifixion du Seigneur Jésus a coïncidé avec le commencement de la célébration de Paques. C’était la célébration quand les juifs célébraient la libération de l’esclavage égyptien (Luke 22:1-23) – par Sa mort nous avons été aussi libérés de l’esclavage du péché (Romains 6:6). Sa résurrection a coïncidé avec la célébration des premières moissons, qui était célébrée le premier jour de la semaine suivante le commencement de la moisson. Le Seigneur Jésus est les prémices (les premières moissons) de ceux qui se sont endormis, c’est-à-dire de ceux qui se sont réveillés d’entre les morts dans un corps nouveau, impérissable. (1 Corinthiens 15:20). La venue du Saint-Esprit et la naissance de l’église a coïncidé avec la célébration de la Pentecôte quand on célébrait la moisson printanière. Vous pouvez lire comment on célébrait cette fête dans Lévitique 23:15-22.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.