Est-ce que le chrétien qui a été vaincu par le péché peut être restauré ?

Question:

Dans la deuxième lettre de Pierre, 2:20-21, il est écrit : “En effet, si, après s’être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils s’y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. Car mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l’avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné.” Je suis un peu confus. Est-ce qu’un chrétien qui a été vaincu par le péché ou par les souillures de ce monde ne peut pas revenir à la voie du Seigneur, même si cette personne se repent et veut faire la volonté de Dieu ? Ou je n’ai jamais compris ces versets ?

Est-ce que le chrétien qui a été vaincu par le péché peut être restauré ?Également dans la seconde épître de Pierre, il est écrit que Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance (2 Pierre 3:9). Chaque pécheur qui veut revenir à Dieu, a la chance d’être pardonné et restauré, mais il faut se hâter de venir à Dieu.

Dans la livre d’Ézéchiel, Dieu dit:

Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas. Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées; il vivra, à cause de la justice qu’il a pratiquée.  Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? dit le Seigneur, l’Éternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ? (Ézéchiel 18:21 23)

Dans sa lettre au deuxième épître, Jude aborde le même sujet que l’apôtre Pierre: l’hérésie et l’immoralité des chrétiens. À la fin de l’épître, Jude s’adresse aux destinataires avec une recommandation et un conseil :

Reprenez les uns, ceux qui contestent; sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair. (Jude 22-23)

S’il n’était pas pardon de Dieu pour ceux qui sont tombés dans le péché, Juda n’aurait jamais écrit ces mots. Jacques a écrit dans son épître:

Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène, qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. (Jacques 5:19-20)

Il y a pardon du Dieu pour le pécheur qui se repent de ses péchés. Je ne sais pas quelle est votre motivation pour cette question mais je suppose que c’est le péché personnel ou le péché de quelqu’un qui vous est la personne qui a péché doit se repentir aujourd’hui et vivre en justice. Que Dieu vous aide!

Traduit par Diana Tașca.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.