Comment une chrétienne doit traiter le garçon qui a été excommunié de l’église?

0
952
Je veux connaître votre avis concernant une question que je me pose en temps que chrétienne. Ma question est la suivante. Comment dois-je comprendre la volonté de Dieu qui dit que je ne dois pas avoir de relation, de rencontre avec quelqu’un du monde pour un garçon qui a été dans l’église, mais ensuite en a été chassé ? Je prie pour cette personne depuis 5 ans pour que Dieu le sauve et le ramène à nouveau dans l’église? Mais jusqu’à présent je n’ai pas vu de changement. Comment procéder, dites-le moi s’il vous plait ?
Comment une chrétienne doit traiter le garçon qui a été excommunié de l’église?Toute jeune fille chrétienne doit être très attentive dans ses relations avec les garçons et ne doit donner aucune occasion de chute afin que l’enseignement du Seigneur Jésus Christ soit suivie. C’est pourquoi, elle ne doit pas aller à des rendez-vous avec les garçons. Donc, oui, vous avez raison, aucune jeune fille chrétienne ne doit admettre dans son esprit qu’elle peut se marier avec un garçon non-croyant, parce que cela est interdit par Dieu catégoriquement. Le chrétien peut se marier seulement dans le Seigneur. En ce qui concerne le garçon dont vous parlez et qui a été membre de l’église et qui en a été chassé, vous ne devez pas communiquer du tout. L’Eglise doit lui appliquer la discipline conformément aux Ecritures et doit le livrer à Satan. Cela signifie que personne ne doit communiquer avec lui, aucun chrétien de l’église, même vous. Vous ne devez avoir aucune communication. Il y a eu un cas similaire dans l’église de Corinthe, quand un homme, qui se nommait chrétien, frère, vivait dans l’inceste avec sa belle-mère. L’apôtre Paul, avec les autres chrétiens de Corinthe, l’ont jugé et l’ont livré à  Satan. Voilà comment l’apôtre Paul leur a expliquer la façon de traiter un tel frère après l’excommunication.
C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte ? Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques,- non pas d’une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde. Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors ? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ? Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous. (1 Corinthiens 5:6-13)
Ayez crainte de Dieu et tenez-vous en à la décision de l’église qui a excommunié ce jeune et n’ayez aucune communication avec lui jusqu’à temps qu’il souhaite revenir à Dieu et se repente de ses péchés.
L’article a été traduit par Irina Batin.