Comment connaître le futur conjoint si tu n’acceptes pas les rencontres?

0
989

Ces jours ci j’ai reçu un message par e-mail où j’ai reçu la question suivante :

J’ai entendu une émission à laquelle vous avez participé à la radio sur Univers FM, et vous avez parlé des personnes avant leur mariage. J’ai été choqué du fait qu’il n’est pas bien que les personnes aient une période de rencontres avant le mariage. Mais alors comment pourraient-ils se connaitre? Je pense que cet aspect est très important avant le mariage.

Les vérités que j’avais présenté à l’émission de Radio Univers FM vous pouvez aussi les trouver dans les articles que j’ai posté sur ce cite et vous pouvez revenir dessus et les lire à tout moment. Dans ces articles j’ai bien présenté la définition des rencontres qui ne sont pas bonnes pour les jeunes, avant le mariage. Voilà ma réponse au sujet de la question : comment les jeunes pourront se connaitre s’ils n’acceptent pas d’avoir des rencontres avant le mariage.

1. La connaissance du future conjoint avant le mariage est très limitée. Notamment quand une fille ou un garçon veut qu’une personne de sexe opposé l’aime, elle/il fera tout son possible pour montrer toutes les bonnes qualités de son caractère, ou même de présenter quelques qualités qu’il/elle n’a pas et ainsi trompera cette personne. Tant de fois j’ai entendu des gens qui viennent chercher des conseils à cause de problèmes dans la famille et qui disent : “Je n’aurais jamais imaginé que mon mari a un tel caractère ou se serait comporté comme il se comporte maintenant. Il a été le plus tendre et le plus attentionné avant le mariage. Pourquoi n’est-il pas le même maintenant ?” La réponse est simple – parce qu’en fait, il n’a jamais été comme il s’est présenté. Quand il a fait cela il voulait vous impressionner et vous présenter des qualités que vous auriez aimer qu’ils aient, mais qui en réalité n’a jamais posséder. Seulement après le mariage vous pouvez voir le caractère réel de cet homme. En fait, vous pouvez le voir même si vous n’acceptez pas d’aller aux rencontres, car…

2. Le beau caractère de l’homme ne peut pas rester dans l’ombre. Si l’on est une telle personne on ne reste pas dans l’ombre et inobservé par la personne qui voudra conclure une alliance de mariage avec vous. Cette beauté de caractère sera visible par la façon dont vous vous reliez à toutes les personnes, aux personnes desquelles vous n’attendez aucune récompense, une personne que vous ne voulez pas impressionner, mais aider et servir. Il est impossible de jouer la comédie avec tous les hommes pour montrer aux autres des qualités que vous n’avez pas. C’est pourquoi, attribuez de la valeur sur les personnes qui ont un beau caractère. Les autres verrons votre caractère dans la mesure par laquelle vous servez les autres en général. C’est pourquoi…

3. Ayez soin des choses de Dieu. L’apôtre Paul écrit dans sa première Epitre aux Corinthiens ceci : “De même la veuve et la jeune fille n’ont pas d’autre souci que les intérêts du Seigneur, pas d’autre désir que de se dévouer à lui corps et esprit.” et puis quand il argumente pourquoi il est bien pour les jeunes de ne pas faire une priorité de ce problème et du besoin du mariage, l’apôtre dit:

Je dis cela dans votre propre intérêt et non pour vous tendre un piège, mais pour que vous meniez une vie bien ordonnée, et que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.” (1 Corinthiens 7:35)

Le service que vous faite pour Dieu met en évidence la beauté de votre caractère et cela ne restera pas dans l’ombre, mais sera observé par le garçon qui met de la valeur sur le caractère et vous recevrez une proposition de mariage.

Que Dieu vous bénisse par la sagesse afin que vous puissiez comprendre ces vérités et en vue que vous vous confiez pleinement dans Sa volonté, car “l’attente du juste débouche sur la joie, mais les espérances des méchants seront déçues.” (Proverbes 10:28)

J’invite tous ceux qui se sont marié sans accepter d’aller aux rencontres, de déposer leur témoignage et de raconter commet ils se sont connus. Cela va aider beaucoup les lecteurs. Je vous remercie par avance pour ces commentaires.

L’artice a été traduit par Irina Batin.